Un poulailler dans la cité

Un poulailler dans la cité - Gagnant du prix Essor

École secondaire de la Cité-des-Jeunes

Poulailler 1C'est le 23 novembre dernier, au pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, que se déroulait la 22e édition des prix de reconnaissance Essor. Vingt et un projets, dans diverses catégories, ont été récompensés, incluant le projet Un poulailler dans la Cité!, réalisé à l'école secondaire de la Cité-des-Jeunes. Ce projet, chapeauté par les enseignants Nancy Lépine, Josiane Plourde et Dino Stea, a reçu le prix Développement durable et s'accompagne d'une bourse de 4000$.

Les prix de reconnaissance Essor soulignent l'envergure et la qualité des approches pédagogiques et culturelles, la démarche artistique ainsi que l'aspect novateur de projets réalisés dans les écoles québécoises. Ils permettent de reconnaître l'engagement du personnel enseignant et des partenaires du milieu culturel, tout en mettant en valeur le talent et la créativité des jeunes. Ces prix sont soutenus par Télé-Québec et BMO Groupe financier.

Créés en 1996, les prix de reconnaissance Essor sont remis annuellement par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et le ministère de la Culture et des Communications. Ils récompensent les initiatives d'enseignants et de responsables scolaires qui intègrent les dimensions artistique et culturelle à la formation générale des jeunes du primaire et du secondaire ou à la formation générale des adultes en réalisant des projets d'envergure.

Ce projet est né du choc des idées de Nancy Lépine, enseignante en arts plastiques et Monica Brinkman, artiste mosaïste. Au départ, le projet était plutôt de créer une murale, mais après vérification auprès de la direction de l'école, il n'était pas possible d'habiller le mur choisi. C'est alors que l'idée de créer un poulailler durable a germé. Peu à peu, les éléments se sont mis en place pour que celui-ci se réalise. Les membres de la direction ont approuvé le projet, le service de l'urbanisme de la ville de Vaudreuil-Dorion a émis le permis nécessaire et les travaux ont commencé.
Plusieurs élèves ont participé à différentes activités culturelles et artistiques pour préparer l’arrivée des poules. Sur l’initiative du Comité vert, chapeauté par Valérie Troliet, le film Demain, un nouveau monde en marche leur a été présenté. Des élèves ont pu apprécier l’œuvre Tracteur, de Monica Brinkman et Tina Struthers, qui met en valeur le patrimoine agricole de leur région, ainsi que l’exposition Le poulailler imaginaire, de Roger Brabant au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.

Pendant que certains ont participé à la construction du poulailler dans l’atelier de bois de Dino Stea, d’autres, en collaboration avec Monica Brinkman et leur enseignante Nancy Lépine, ont réalisé son revêtement avec de la vieille vaisselle récupérée. Suivant le principe de la permaculture, d’autres élèves encore, ont conçu un toit vert sur lequel poussent des plantes qui permettront de nourrir les poules et de tempérer le poulailler.
Au total ce sont 2232 élèves qui se sont sensibilisés de près ou de loin dans ce projet à multiples facettes.
Aujourd’hui, le Comité Poulailler, composé d’élèves de tous les niveaux, chapeauté par Josiane Plourde, Philippe Crête et Nancy Lépine continue de se réunir pour planifier les soins à donner aux poules, quotidiennement, ainsi que l’approvisionnement en nourriture, en eau et en copeaux de bois. Les œufs sont récoltés et les poules sont chouchoutées.
Le comité vert poursuivra l’aménagement du jardin au printemps prochain, grâce entres autres au soutien du CACVS par le biais du Programme d'Innovation Culturelle. Grâce à ce projet de poulailler, les élèves ont exercé leur rôle d’agents de changement et sensibilisé la communauté à des enjeux environnementaux, et c’est avec fierté qu’ils ont inauguré un poulailler dans la Cité!

Le CACVS tient à féliciter toutes les personnes qui se sont investies dans ce projet grandiose qui démontre à quel point les projets mettant de l'avant la culture sont porteurs pour les élèves et jouent un rôle de premier plan en matière de persévérance et de réussite scolaire!


Nadine Maltais, directrice, CACVS Karina DeNobriga, coordonnatrice, CACVS