Talent Marielle Chamberland

Ce mois-ci, avec la complicité de Pierre Laperrière, le comité culturel de la Commission scolaire des Trois-Lacs rend hommage à une enseignante engagée et passionnée de théâtre : Marielle Chamberland.

Marielle ChamberlandÀ l'école secondaire de la Cité-des-Jeunes, tous la connaissent, bien qu'on l'aperçoive souvent comme un courant d'air ou une tache de couleur qui se déplace rapidement dans un corridor en direction de l'auditorium. Marielle, grâce à sa vitesse de déplacement, est ainsi partout à la fois. La rapidité et l'omniprésence ne sont que deux manifestations de l'énergie puissante et durable de cette professeure d'art dramatique.

Depuis plus de 20 ans, les élèves des écoles primaires de la région viennent au Grand Théâtre assister à leur première pièce. C'est pour les tout-petits que les groupes de quatrième secondaire écrivent, jouent, créent, mettant en pratique ce qu'ils ont appris au cours de leur formation entre les mains et les bras de Marielle.

Depuis les 15 dernières années, « la Troupe », le groupe des passionnés d'art dramatique de cinquième secondaire, encadré, guidé, fouetté diront certains, par Marielle, produit une création collective. Cette création est présentée à l'ensemble des élèves de quatrième et cinquième secondaires. La « Troupe » se déplace chaque année pour participer aux Fêtes théâtrales du Suroît et y présenter sa création. Tous les thèmes proches de la vie de nos jeunes ont été abordés et exposés sur scène, interprétés de mille façons, provoquant des sourires, parfois des pleurs et toujours une certaine réflexion.

Ces créations, ces représentations ont peu à peu constitué une tradition à la Cité-des-Jeunes. Ainsi, l'art dramatique est devenu un des pôles permanents, un des phares de la formation de plusieurs jeunes. La pratique de cet art motive de nombreux élèves à poursuivre leurs études, à prendre goût au savoir, à la culture, à grandir en humanité.

Lorsque nous pensons théâtre et formation, il nous faut aussi y voir une multitude d'apprentissages. Une présentation sur scène devant public exige des décors, des éclairages, une bande sonore, des costumes, des équipes de travail. Les élèves apprennent et deviennent acteurs, régisseurs, concepteurs de costumes, éclairagistes, responsables du son. Ils s'arrachent les cheveux avec des problèmes techniques et un agenda trop serré. Ils en viennent, sans le savoir, à se dépasser et à emmagasiner de très beaux souvenirs pour toute leur vie. Certains y découvrent une passion, une vocation, une carrière. Ce travail de Marielle dépasse le seul enseignement, car il s'agit souvent de coordonner, d'amener à la création, de faire connaître le théâtre, de toucher avec chacun une constellation de situations complexes en encadrant, motivant, éduquant. Il fallait les multiples talents de Marielle pour en arriver à réaliser des productions de qualité et faire progresser chacun de ses élèves.

Le cours d'art dramatique amène aussi chez les jeuMarielle Chamberland_2
nes des développements qui sont moins visibles. Il s'agit de l'approfondissement de la connaissance qu'ils ont d'eux-mêmes. En présentant devant les autres, en acceptant de jouer des personnages, de vivre à travers eux des émotions, des sentiments, de nouvelles réalités, ils en arrivent à mieux se définir. Vivre des émotions de personnages, vivre quelqu'un d'autre par le théâtre, c'est multiplier les occasions de fouiller les mille dimensions de l'âme humaine.

Enfin, par la passion que Marielle a su communiquer, l'art dramatique a pris de nouvelles dimensions. Quatre enseignants, dont deux furent ses stagiaires, reprennent le flambeau. Nous ne pouvons quantifier le nombre de ses anciens élèves qui sont passés par les écoles de théâtre au cours des dernières décennies. Plusieurs d'entre eux font aujourd'hui carrière et gardent contact avec leur première professeure de théâtre.

Marielle est la démonstration qu'une professeure, impliquée et mordue, peut modifier et bonifier le cours de centaines de vies humaines. De même, nous ne pouvons mesurer le nombre de citoyens curieux de culture, ouverts aux arts, à la création, qui lui doivent une partie de ce qui fait la beauté du monde.

Merci Marielle et bonne retraite!

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE