Talent Marc-André Pilon

À l'occasion de la publication de son premier roman, le comité culturel vous présente Marc-André Pilon, enseignant de français en 2e secondaire à l'école secondaire de la Cité-des-Jeunes.

Marc-Andr PilonEn plus d'avoir touché au théâtre dans le cadre d'études en interprétation théâtrale, il fut aussi critique de cinéma dans diverses publications et batteur pour le groupe punk "Ordures ioniques". Originaire de Vaudreuil-Dorion, Marc-André a fréquenté la même école, nommée alors école secondaire Vaudreuil.

Comme bien des adolescents, il y a vécu des événements heureux et des situations un peu plus difficiles. C'est ce qui l'a inspiré au moment d'écrire son roman, "La revanche du myope". Dans un style très humoristique, Marc-André a su tirer de ses souvenirs toutes sortes d'expériences pour créer un personnage fort attachant, un ado de 13 ans qui tente d'élucider le mystère de la disparition de son enseignante préférée. Toutefois, le cœur de l'intrigue concerne les déboires amoureux du jeune garçon qui tente de se faire aimer de la fille qu'il aime. Mais tout au long du récit, on assiste à la métamorphose du héros, qui réussit par s'affirmer.

Bref, le roman a reçu un accueil très favorable lors de sa présentation au Salon du livre de Gatineau et au Salon du livre de Longueuil. En avril, Marc-André sera aussi présent au Salon du livre de Québec. Questionné sur le processus d'écriture, il avoue candidement avoir simplement suivi les conseils qu'il prodigue à ses élèves Marc-Andr Pilon_2depuis plusieurs années. Depuis, il consacre tous ses moments libres à l'écriture pour laquelle il a maintenant la piqûre.

Pour l'avenir, Marc-André prépare la suite de son œuvre, "Le myope contre-attaque". De plus, des pourparlers sont en
cours pour une adaptation cinématographique. Même si "La revanche du myope" s'adresse surtout à un public de jeunes adolescents, les plus âgés apprécieront les jeux de mots et les clins d'œil à des éléments de culture générale.

Bonne lecture!

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE