Jean-François Légaré

Jean-François Légaré, animateur de vie spirituelle et d'engagement communautaire de l'école secondaire de la Cité-des-Jeunes

JF Légaré_1Son côté photographe s'est développé par nécessité. Jean-François voulait garder des souvenirs de sa famille et de ses enfants. Et comme il voulait donner un double de ses photos aux grands-parents et aux membres de la famille, il a commencé à faire développer toutes ses photos en double.

Le même désir et la même nécessité ont été à l'origine des photos qu'il prenait des activités à l'école. Il faisait développer toutes ses photos en double, ce qui lui a valu le titre du plus important client du défunt magasin de photo Caméra Expert du propriétaire Richard Périard.

À l'époque, Jean-François était responsable de l'activité Portes ouvertes de l'école secondaire, et il l'est encore. Rapidement, il a eu l'idée de faire un mur des photos des activités des élèves grâce à ses doubles. Il affichait, bon an mal an, plus de 200 photos toutes glacées et munies d'un cadre blanc en 4 x 6 qu'il collait sur des cartons noirs.

Jean-François laissait les photos là en fin d'année pour les élèves et, petit à petit, elles disparaissaient dans les mains de ceux qui voulaient garder un souvenir de leur passage à l'école.

Un peu plus tard, il a pris l'initiative personnelle de faire les photos de la troupe de théâtre. L'enseignante de l'époque et amie, Marielle Chamberland, a accepté avec plaisir et Jean-François s'est retrouvé par instinct non pas en bordure de la scène, mais en plein cœur de la scène à pourchasser les acteurs et à prendre des gros plans pour capter leurs émotions. Et parole de Marielle, les élèves ne devaient pas décrocher! C'était devenu une manière de leur apprendre à gérer le stress d'une présentation. Marielle se servait de cela pour les pousser un peu plus et Jean-François se retrouvait avec des photos sublimes.

C'est grâce à ces diverses expériences qu'il a développé son style, soit celui de figer dans le temps des portraits pour que chaque jeune puisse avoir un souvenir vibrant de lui. Jean-François pouvait se permettre cela puisque de 12 à17 ans, les gros plans sont encore flatteurs. Cela change beaucoup avec le temps...

Puis est venue l'époque du numérique et, avec elle, un nouveau technicien en audiovisuel qui avait à cœur le développement photographique de l'école. Donc, exit son vieil appareil 35 millimètres et bonjour les numériques! Grâce au technicien Dominique Alain, l'école a été équipée d'appareils de haute qualité. Chacun muni de son outil, Jean-François et Dominique sont passés de quelques centaines de photos à plus de 20 000 photos par an depuis environ une dizaine d'années.

Sur le lot, une collection de photos d'une rare qualité a été bâtie.

Deux prochains projets animent Jean-François et Dominique. Ils aimeraient constituer un groupe d'élèves photographes que Dominique formerait et qui les remplacerait dans la prise de photos des événements de l'école.

L'autre projet serait de rassembler leurs photos, de choisir les plus marquantes et de les exposer dans le cadre du 50e anniversaire de l'école de la Cité-des-Jeunes. Jean-François et Dominique aimeraient également exposer les photos souvenirs des anciens, élèves et membres du personnel, qui voudraient partager leur coup de cœur. Cela deviendrait les 500 photos des 50 années de la Cité-des-Jeunes, témoignage d'un parcours créateur de succès.

En ce sens, Jean-François vous invite à lui envoyer les photos que vous chérissez de votre parcours à la Cité. Il serait intéressant de les accompagner d'un commentaire, du nom des personnes qui y figurent, de l'auteur et de l'année.

Merci à tous de participer activement au 50e qui débutera dès juin 2015, et ce, pendant douze mois.

Soyez créateurs de succès avec Jean-François Légaré !

Texte écrit en collaboration avec Jean-François Légaré et Philippe Crête

JF Légaré_2

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE