François Massicotte

Le comité culturel a le plaisir de vous présenter François Massicotte, enseignant de musique aux écoles Sainte-Madeleine et Notre-Dame de Lorette.

 F Massicotte

Il évolue en tant qu'auteur-compositeur-interprète sous le nom d'artiste Massicotte.
Après s'être rendu en demi-finale du Festival international de la chanson de Granby en 2011, il lance "Cowboy de ville" qui est le tout premier album de Massicotte. Ce premier opus à saveur country/folk, autoproduit, autoenregistré et autoréalisé, contient douze titres qui nous amènent pour une balade sur les routes de l'espoir, de l'amour perdu, et même celles de l'Ontario. Un folk vivifiant et sans prétention. L'album fait l'objet de belles critiques, les radios alternatives le diffusent, "Donne-moi donc d'l'argent" grimpe en première position du palmarès CIBL et y reste pendant un mois. À l'été 2012, il se produit en tête d'affiche au Club Soda!
On s'imaginait pouvoir étiqueter Massicotte pour de bon: un gars de la ville qui chante sa mélancolie sur des airs folk-country, quelque part entre le premier et le second degré. Mais en novembre 2013, le EP « J'ai jamais su danser », réalisé par Navet Confit, brouille les cartes. Ce ne sont pas les influences de Willie Lamothe et Johnny Cash qui planent au-dessus de ces 6 chansons, mais plutôt celles, plus rock, de Gros Méné et CCR. Au micro, Massicotte reste fidèle à lui-même: expressif, dynamique, lucide, parfois loufoque, parfois tristounet. Toutefois, les rythmes de ses compositions sont plus lourds qu'avant, et sa guitare, plus tranchante. Les textes continuent d'aborder des thématiques essentielles, comme la nécessité de retrouver son «préféré de Dan Boucher». Des musiciens confirmés tels qu'Yves Marchand (Zébulon), Pandaléon, Les Gourmandes et bien sûr Navet, l'accompagnent dans ce projet.
Parallèlement à son projet musical, il publie mensuellement des capsules humoristiques réalisées par l'équipe de Livetoune. "La minute à Massicotte" illustre les déboires de l'antihéros Massicotte dans un format qui dure environ 2 minutes. Ces capsules sont disponibles sur La fabrique Culturelle (Télé-Québec), Livetoune et YouTube.
Il prête également sa plume musicale à d'autres projets. En 2014, il compose la musique de la pièce "Scotstown" de Fabien Cloutier. Il compose aussi une bonne partie de la musique du duo d'humoriste les Picbois et ce, depuis leurs débuts.
Massicotte travaille présentement sur un troisième album. Épaulé par l'équipe d'Ad Litteram, il prévoit sortir le tout en 2016.

François Massicotte_talent_à_revendre

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE