Talent France Richer

La chronique Du talent à revendre vous invite à découvrir les talents et passions de France Richer, directrice de l'école primaire Léopold-Carrière, aux Coteaux.

France RicherLa terre est grande et magnifique. Nous y découvrons sans cesse de magnifiques joyaux sous des sites archéologiques les plus inaccessibles. La beauté de ce monde se trouve aussi dans les plus petites choses, les plus simples et les plus répandues. Chaque caillou ou épave de bois que France trouve sur sa route a son histoire et prend vie. Le meilleur des lapidaires serait du même avis.

Femme de chantier essentiellement, cœur contre le vent, corps dans les plongées sous-marines les plus particulières, elle est surprenante ! Elle est unique aussi ! Son sens pratique l'a conduite comme leader pédagogique au sein des écoles. Sa disponibilité lui permet dans ce même sens d'avoir le goût de travailler constamment en chantier : chantiers pédagogiques, chantiers de vie, chantiers de jardinage, chantiers d'artiste, chantiers d'archéologue. Les résultats en sont spectaculaires ! Sa maison est un havre de magie : des peintures y sont exposées, de petits objets archéologiques du Lac Saint-François y sont dévoilés dans tous les recoins. Autodidacte, elle apprend toute seule ce que la vie lui apporte. Son sens inné des mathématiques fait d'elle une parfaite cartésienne qui possède un sens pratique de la vie, la vraie, et des aptitudes conceptuelles importantes. Ses notions de prospection, de gestion et d'habileté manuelle font d'elle une photographe hors du commun. Elle participe d'ailleurs à des concours de photographie. Elle s'est classée, parmi plus de 4000 participants, au 3e rang des finalistes, dans la catégorie « Your habitat », lors du « 2009 Nature in Focus photography Competition : The Nature of Things with David Suzuki, CBC-TV ».

En plus de son musée exposant des artéfacts, vieux de plusieurs centaines d'années, témoins de l'occupation française et anglaise de l'« Anse-Aux-Batteaux » (aujourd'hui Les Coteaux) lors de la colonisation, sa galerie de toiles à l'acrylique représente des scènes ou la lumière fait son œuvre. Mais encore plus... après les avoir dessinés, elle confectionne les plus chauds des chandails de laine, aux couleurs les plus contrastantes.

Artiste peintre, photographe, archéologue, sous-marine amatrice et direction d'école, c'est sans nul doute la mystérieuse France Richer.

Texte écrit par Josée Colas

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE