Le projet de logo de l'ESCB

Inauguration -_parc_des_éperviers2

Le comité culturel a le plaisir de vous présenter un projet de logo et d’œuvre urbaine du parc des Éperviers
par les élèves de l’ESCB

Comme vous le savez peut-être, l'école secondaire du Chêne-Bleu accueille depuis l'an passé des élèves en arts-études. Ce programme particulier de formation enrichie en arts permet aux élèves de vivre des projets de grande envergure. Il se divise en deux volets distincts : arts plastiques et art dramatique.

En janvier dernier, les responsables de la ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot ont contacté Mme Aude Martin, directrice adjointe, pour proposer un projet très spécial aux élèves de 1re et 2e secondaire du volet arts plastiques du programme : la création d'un logo et d'une œuvre urbaine pour le tout nouveau parc des Éperviers, qui allait être inauguré en mai. Le but des responsables de la ville était de développer le sentiment d'appartenance des jeunes pour le parc et d'ainsi diminuer le vandalisme.

Le projet du logo a été présenté aux élèves sous forme de concours par la stagiaire en enseignement des arts plastiques Hélène Bilodeau, avec l’aide de l’enseignante Valérie Langlais. Les élèves ont vécu une situation d'apprentissage qui mettait en lumière le monde du design publicitaire. Ils ont interviewé les responsables de la ville sur leurs besoins, leurs attentes et les valeurs qu'ils voulaient véhiculer dans le logo et qui se rattachait au parc.

Dans l'esprit de mobiliser l'ensemble de la communauté, le vote pour le logo le plus intéressant s’est fait en deux temps. Premièrement, chacun des élèves a soumis sa proposition de logo au vote des élèves de l’école. Par la suite, les logos ont été présentés au Club de l'Âge d'or de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot. Ce partage a permis aux élèves de sortir de l’atelier pour montrer le fruit de leur travail et d’aller à la rencontre des aînés de leur communauté. Ce fut une expérience enrichissante autant pour les élèves que pour les membres du Club de l’Âge d’or.

Le logo gagnant a été dévoilé lors de l'inauguration du parc, en mai dernier. Il s'agit de celui de Bianca Stéa, élève de 1re secondaire. Fait intéressant, les élèves et les aînés avaient le même coup de cœur !

En ce qui concerne l'œuvre urbaine, le projet est toujours en cours. L'enseignante en arts plastiques, Valérie Langlais, a proposé une œuvre collective aux responsables de la ville afin de permettre à l'ensemble des élèves de participer à sa création.

À partir des valeurs qui sont ressorties lors du travail sur les logos et en s'inspirant des logos eux-mêmes, les élèves ont travaillé en équipe pour créer une œuvre qui prendra la forme d’un mobilier urbain. Leur volonté est d'offrir un espace de rencontre et d'échange dans le parc. Des bancs publics dont les assises seront des reliefs de céramique en creux fait par les élèves ainsi qu'une mosaïque géante au sol formeront une sorte de petite agora près du chalet. Afin de rejoindre les jeunes, les élèves ont aussi proposé que la ville installe des bornes de recharge pour les gadgets électroniques. Les reliefs d'argile seront cuits sous peu, donc l’histoire de ce beau projet se poursuit cette année.

Texte écrit par Valérie Langlais
ESCB

Services administratifs

SARCATrois-Lacs récitSAE