Annonces spéciales

PreviousNext
Bonnes vacances! Été 2018: École sera fermée du 26 juin au 27 août Pour une nouvelle inscription, svp vous adresser à l'école Notre-Dame-de-la-Garde, située au 2254 boul. Perrot, NDIP, 514 453-2576 Rentrée 2018-2019: 30 et 31 août (2 demi-journées)

L’historique

Selon les informations que nous détenons, nous savons que l'école a été construite en 1956 et que José-Maria est un ancien curé de la paroisse de Terrasse-Vaudreuil.

M. Richard Hébert nous a écrit une lettre témoignant de son expérience:

M. José Maria Larocque était vicaire de la paroisse d'Ormstown et le curé fondateur de la paroisse Notre-Dame-de-la-protection (fondée vers 1955) à Terrasse-Vaudreuil. Avec l'aide des garçons et des hommes de la messe dominicale, il a réalisé le terrassement et construit les murs de pierres qui entourent l'église et le presbytère.

À ses débuts, l'école était implantée derrière l'église et lorsqu'un enseignant était absent, c'est M. José Maria qui allait faire la classe. Lorsque la nouvelle école fut construite, les conseillers scolaires appelés à choisir un nom sélectionnèrent le prénom du curé sous les recommandations de Mme Rita Hébert, l'épouse de l'un d'entre eux. La mère de José Maria, ménagère, était de descendance espagnole ce qui explique l'origine du prénom de son enfant.

Physiquement, José Maria mesurait 5'8", avait le teint foncé et il était très costaud et sportif. Ses sports préférés étaient le tennis et la balle molle. Il pratiquait ceux-ci en pantalon et en camisole sans soutane. C'était du jamais vu pour l'époque (il y a un demi siècle).

José Maria était un homme direct, franc, honnête, très accessible et toujours à l'écoute des gens. Il aimait beaucoup se mêler aux adolescents. Et ceux-ci l'appréciaient beaucoup car il était "sans gêne" avec eux. On peut le considérer comme une personne très avant-gardiste.

"Pour moi et mon épouse qui l'avons bien connu avec des yeux d'enfants et plus tard, avec des yeux d'adolescents, nous n'avons jamais rencontré un prêtre comme lui. Même aujourd'hui, il ferait fureur auprès des jeunes."

Merci M. Hébert pour votre précieuse collaboration!